Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Activités

VOYAGE ARRI A HAMBOURG, LÜBECK ET COPENHAGUE DU 30 SEPTEMBRE AU 6 0CTOBRE 2018

Fermé !
VOYAGE ARRI A HAMBOURG, LÜBECK ET COPENHAGUE DU 30 SEPTEMBRE AU 6 0CTOBRE 2018
Fermé !

Information

VOYAGE ARRI À HAMBOURG – LUBECK – COPENHAGUE DU 30 SEPTEMBRE AU 6 OCTOBRE 2018

Après Helsinki et Tallinn l’année dernière, ARRI vous invite à une visite de trois autres grandes villes du Nord de l’Europe : Hambourg, Lübeck et Copenhague, une visite qui devrait vous permettre de mieux appréhender le dynamisme et la modernisation du commerce maritime, les enjeux géopolitiques de la mer Baltique – passage entre l’est et l’ouest de l’Europe, entre les pays scandinaves et l’Europe centrale –  et le poids de la Russie dans l’activité maritime de cet espace stratégique.

Dès 1241, Lübeck et Hambourg concluent une alliance économique. En 1259, Lübeck prend la tête d’une ligue de villes maritimes (Rostock, Wismar, Stralsund). A la fin du XIIIème siècle, les marchands allemands monopolisent le commerce en mer Baltique. La Hanse se constitue formellement vers le milieu du XIVème siècle, sous la pression de la puissance croissante de la monarchie danoise. Elle « s’approprie » les échanges entre l’ouest et l’est de l’Europe septentrionale du XVème au XVIIIème siècle ; son influence politique est considérable : elle s’arroge, entre autres, le droit de contrôler la succession au trône du Danemark (traité de Stralsund). La Hanse décline à partir du XVème siècle. Le coup de grâce lui est porté par la guerre de Trente Ans (1618-1648), laquelle arrête, pendant de longues années, le commerce de la Baltique. L’intervention, ratée, du roi du Danemark, et celle, réussie, du roi de Suède dans cette guerre ont conduit à la domination de la Baltique par la Suède jusqu’à la reconquête de sa rive orientale par la Russie de Pierre le Grand.

Au XXème siècle, pendant les deux guerres mondiales et la guerre froide, l’espace Baltique constitue un front militaire et son développement a stagné. La chute de l’URSS conduit à une réorganisation du monde maritime de la région baltique. On parle alors de « Nouvelle Hanse ». Les ports redeviennent stratégiques et les échanges entre les Etats riverains s’intensifient. Des réseaux institutionnels apparaissent : l’Union des Cités de la Baltique en 1991, le Conseil des États de la mer Baltique en 1992 dont l’Union européenne et la Russie sont membres.

Souvent considérés comme les héritiers des villes de la Hanse, les ports de la Baltique, pour la plupart situés dans l’UE, centrés sur un hub principal, Hambourg (qui n’est pas situé sur la mer Baltique), s’insèrent aujourd’hui dans le réseau du commerce maritime mondial et connaissent, depuis une vingtaine d’années, une croissance sans précédent. A l’échelle eurasiatique, ces ports ne sont plus des marges de l’Union européenne mais de nouveaux carrefours au sein de flux mondiaux.

 

 

Informations de contact

Adresse de l'évènement

11 Rue Nicolo
75116 Paris
France
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus