Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Publications

Retour
Brexit et Catalogne, l'Europe de retour ?

Brexit et Catalogne, l'Europe de retour ?

Par Robert Toulemon, président du club Europe d'ARRI 

Paradoxalement le Brexit et la crise catalane pourraient contribuer à un certain retour en grâce d’une Union européenne en mal de soutien populaire. L’un et l’autre événement suscitent l’attention des médias. Dans un cas comme dans l’autre, l’appartenance à l’Europe est en question. Les Britanniques mesurent l’ampleur des difficultés dans lesquelles les a plongés un vote populaire motivé par des mensonges. Les Catalans découvrent que sortir de l’Espagne signifie sortir de l’Union européenne sans certitude d’un retour qui supposerait l’accord de Madrid. Face à ce double défi, l’Union a, jusqu’à présent, remarquablement maintenu son unité. Concernant le Brexit, la division est plus à Londres qu’à Bruxelles. Concernant la Catalogne, certains auraient souhaité une intervention, voire une médiation. C’eût été oublier que les traités font obligation à l’Union de respecter l’intégrité territoriale des Etats membres, que toute immixtion de l’Union sur un sujet aussi sensible pourrait avoir des conséquences redoutables, celle par exemple d’encourager les tendances irrédentistes que favorise partout le culte redoutable des identités ethnoculturelles.

Est-ce à dire que l’Union soit condamnée au rôle de spectateur ? Son existence même, ses procédures qui tendent à substituer le droit à la force pour le règlement des conflits sont une incitation permanente à la modération. S’y ajoutent sans doute des démarches discrètes auprès des antagonistes, notamment à propos de violences policières qui ne pouvaient que desservir la cause de l’unité espagnole. C’est aussi l’occasion de rappeler que l’Union, tout en respectant l’unité des Etats, valorise le rôle des régions, notamment par la création d’un comité des régions et par l’encouragement aux coopérations inter-régionales et transnationales. C’est aussi le moment de mettre à profit le retour d’une conjoncture favorable ainsi que les débats autour de l’appartenance à l’Union pour proposer un nouveau « narratif » qui mette en lumière le sens humaniste et la signification universelle du projet européen. C’est ce qu’a commencé notre nouveau président à Athènes, à la Sorbonne et en souscrivant à une Déclaration sur les symboles européens à laquelle manquait fâcheusement la signature de la France. Depuis le vote acquis de justesse sur le traité de Maastricht, nous n’avons cessé de sous-estimer l’effort de pédagogie nécessaire pour inscrire dans l’âme des peuples, et pas seulement des élites, le sentiment d’appartenance à l’Europe. Sachons faire des crises actuelles l’occasion d’une révolution culturelle afin que les liens qui unissent l’emportent définitivement sur les préjugés qui divisent.

Octobre 2017                                                                        

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'Union européenne serait-elle dépassée par l'histoire ?

L'Union européenne serait-elle dépassée par l'histoire ?

Par Jacques André Troesch, président d'ARRI... L’Union européenne (UE) s’est construite et...

3 juillet 2018
Pacte de coalition du gouvernement allemand

Pacte de coalition du gouvernement allemand

Faits marquants et commentaires vus de la France, par Robert Diethrich, président du Cercle...

25 mai 2018
Union européenne "quo vadis" ?

Union européenne "quo vadis" ?

Par Christian Lequesne, universitaire, ancien directeur du CERI (Centre d'études et de...

9 mai 2018
Déclin des institutions internationales ?

Déclin des institutions internationales ?

Par Jacques André Troesch, président d'ARRI...Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les...

9 mai 2018
"Tout ce qui est excessif est insignifiant"

"Tout ce qui est excessif est insignifiant"

La brillante réélection de Vladimir Poutine est une éclatante démonstration de cette phrase de...

30 mars 2018
La convergence économique des pays de la zone euro, illusion ou nécessité ?

La convergence économique des pays de la zone euro, illusion ou nécessité ?

Par Philippe Jurgensen, inspecteur des Finances, président d'honneur de la Ligue Européenne de...

26 février 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus